Actualités

Scandale de Corruption au SNGRS : Germain Paulemont et Max Alex Joseph dans la tourmente

Un nouveau scandale de corruption secoue le Service National de Gestion des Résidus Solides (SNGRS). Selon des informations exclusives obtenues par notre rédaction, plus de la moitié des 10 millions de gourdes dépensées chaque mois par l'institution pour l'achat de carburant est détournée à des fins personnelles, alimentant ainsi un enrichissement illicite massif.

Germain Paulemont, directeur général, et Max Alex Joseph, directeur général adjoint du SNGRS, ont été récemment interrogés par l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC). Lors de cette audition, des révélations choc ont été faites, mettant en lumière un système de détournements de fonds récurrent et sophistiqué.

Les documents examinés par les enquêteurs de l'ULCC montrent une corruption profondément enracinée au sein du SNGRS. Des pratiques illicites compromettent non seulement le bon fonctionnement des opérations de l'institution mais aussi la confiance du public.

Les actuels dirigeants du SNGRS, Paulemont et Joseph, se trouvent désormais au cœur de cette affaire explosive.Les conclusions de l’enquête préliminaire laissent présager des poursuites judiciaires imminentes et des sanctions sévères. Ce scandale pourrait entraîner une restructuration majeure au sein de l'institution, avec des répercussions significatives pour tous les acteurs impliqués.

Alors que l'enquête se poursuit, le SNGRS se retrouve sous les projecteurs, soulevant des questions pressantes sur la gestion et la transparence des fonds publics. La population, quant à elle, attend des réponses et des mesures concrètes pour mettre fin à ces pratiques de corruption systémique.

bakop pou andirans
Bouton retour en haut de la page