Nos petits frères et sœurs annonce sa fermeture pour protester contre l’enlèvement d’un membre

L’institution  « Nos petits frères et soeurs » annonce sa fermeture après l’enlèvement d’une employée 

Des hommes armés ont kidnappé lundi 6 septembre  2021, Madame Marie Ange Béril, une employée de l’organisation Nos petits frères et sœurs. L’institution annonce la fermeture de toutes ses institutions jusqu’à la libération de cette dernière. 

La suite après cette publicité Nos petits frères et sœurs annonce sa fermeture pour protester contre l'enlèvement d'un membre - Kidnapping, Nos petits frères et sœurs

Le train du kidnapping semble avoir déraillé dans le pays au cours de ces derniers jours. l’Organisation Nos Petits Frères et Sœurs a annoncé sa fermeture à travers un note publiée  ce mardi 7 septembre  2021. Et ce, en raison de l’enlèvement d’une de ses employés. Elle s’agit de Madame Marie Ange Béril enlevée par des hommes armés lundi 6 septembre 2021.

Par ailleurs, l’institution a dénoncé cet acte tout en réclamant la libération de l’otage sans condition. La libération de l’employée est posée comme la seule condition pour la reprise des activités dans les institutions liées à l’organisation.  Entre-temps, l’institution a indiqué que seuls les services d’urgence resteront ouverts.

Il faut rappeler que récemment qu’une employée de l’organisation Nos petits frères et sœurs a été enlevée à Santo 19 par des hommes armés, le 25 août dernier. L’institution avait fermé ses institutions jusqu’à la libération de l’otage.

Image 7

Bouton retour en haut de la page