Merci de Évelyne SINCÈRE

D’entrée de jeu, je remercie le président de la République, le Vice-Dieu.

Je vous dirai que mes mots sont sincères.

Merci de Évelyne SINCÈRE - Evelyne Sincère

Merci au Premier ministre [chef du CSPN] qui m’avait rappelée que « Haïti n’existe ni sur du papier ni dans le réel ».

Merci au ministre de la Justice et de la Sécurité publique.

Merci au ministre de l’Intérieur et des Collectivités territoriales.

Merci au Secrétaire d’État à la Sécurité publique.

Merci au Directeur Général de la Police Nationale d’Haïti (chapeau).

Merci aux Services secrets haïtiens et à la DCPJ.

Merci à la CNDDR et aux Commissaires bien rémunérés.

Merci aux Dirigeants de mon pays en vos rangs et qualité.

Permettez que j’emprunte ou complète quelques mots dans vos prochains discours: je suis partie avec le reflet du travail que vous avez accompli…

N’oubliez pas de rappeler au ministre de l’Éducation nationale de donner les résultats du bacc. à ma famille qui m’a permis de boucler mes études classiques.
Demain, on recommence avec le même refrain : Travail, Banque, Cortèges, Musique, Tweets, Sexe, Trafic humain et de zombies.

Je vous remercie.
Iléus PAPILLON

Bouton retour en haut de la page