Les cambistes devront se faire enregistrer par la BRH et respecter le taux du jour

Ils seront chassés de la rue dans le cas contraire

Face à l’escalade du taux de change sur le marché, le Ministère du Commerce et de l’Industrie (MCI) oblige à tous les cambistes de non seulement respecter le taux de change affiché par la Banque de la République d’Haïti (BRH), mais se conformer à la loi.

« Dans les prochains jours, tous les cambistes qui ne sont pas autorisés à fonctionner, seront chassés de la rue », déclare le Ministre du Commerce et de l’Industrie (MCI) Jonas Coffy, en conférence de presse.

Critiquant l’escalade incontrôlable du taux de change, le ministre Coffy accuse les cambistes d’être de mèche avec des hommes du secteur bancaire responsable de l’instabilité du taux de change, afin de créer une spéculation.

« Quand la BRH affiche les taux, les cambistes refusent de l’appliquer, et le pire, ils utilisent un taux nettement supérieur par rapport à celui affiché par la BRH, pour faire de la spéculation illicite. Une pratique condamnée par la loi. » précise t-il

Pour pallier cette pratique, le MCI invite les cambistes à se faire enregistrer par la BRH. Une fois remplies les modalités de la BRH, ils (les Cambistes) seront habilités à fonctionner normalement, autrement ils seront sanctionnés. Prévient le Ministre Jonas Coffy.

Wallace Elie
Communicateur Social /Journaliste.

Bouton retour en haut de la page