Haïti : l’Economie est accaparée par des entrepreneurs haïtiens au détriment du peuple, analyse Fritz-Alphonse Jean

La situation d’Haïti s’est aggravée bien avant l’assassinat du président de la République Jovenel Moïse en sa résidence privée a Pèlerin 5, par des individus armés. La guerre des gangs, la Covid-19, et maintenant l’assassinat de Jovenel Moïse, sont entre autres les causes principales de la précarité de l’économie en Haïti.

Fritz Alphonse Jean, économiste de formation et président de l’institut haïtien d’observation de politiques publiques rappelle que la situation devient extrêmement précaire et ceci bien avant la mort du président de la République. « Les populations les plus vulnérables n’ont pas d’accès aux dollars, ils ne produisent rien donc le commerce de l’argent devient inévitable et les 3 milliards qu’on reçoit de la diaspora c’est ce qui fait fonctionner l’économie. »

L’ancien gouverneur de la Banque centrale dénonce l’accaparement des entrepreneurs haïtiens de l’économie d’Haïti au détriment du peuple haïtien. Ainsi, avec l’arrivée du régime PHTK de Michel Joseph Martelly, ces nouveaux entrepreneurs pour la plupart des députés et sénateurs et des gens liés au régime, exigent des privilèges aux niveaux des institutions de l’État, et contrôlent l’économie.

« Néanmoins, avec l’arrivée de Jovenel Moïse au pouvoir, rien n’a changé car on continue d’assister au pillage systématique des ressources et fonds propres de l’État, la corruption est ainsi généralisée », argue-il se référant au gaspillage des fonds d’aide vénézuélien Petro caribe. L’économiste Fritz Alphonse Jean dit assister à l’implosion d’un État mafieux.

Toutefois, une amélioration de la situation semble être encore loin, car malgré la situation précaire de l’économie haïtienne, causer par la guerre des gangs qui bloque totalement l’entrée Sud du pays, la covid-19, et maintenant la mort de Jovenel Moïse au pouvoir, les politiciens se battent seulement pour le pouvoir, on doute cependant de la suite des choses, où est Haïti dans tout cela ?

Wallace Elie

Suivez-nous sur :

Facebook

Et sur

Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 2 =

Bouton retour en haut de la page
EnglishFrançaisKreyol ayisyenEspañol