POUR VOS PUBLICITÉS : +1 (857) 353-0417
+509 3645 - 7054
Justice

Assassinat de Jovenel Moïse : Le juge d’instruction Walther Voltaire se dit incapable de respecter le délai de 3 mois

Assassinat de Jovenel Moïse : Le juge d'instruction Walther Voltaire se dit incapable de respecter le délai de 3 mois -

Dans une ordonnance datée du 31 août adressée au Doyen du Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, le juge Bernard Saint vil ainsi que le Commissaire du gouvernement de la juridiction de Port-au-Prince, Me Jacques Lafontant, le juge d’instruction en charge du dossier de l’assassinat du président Jovenel Moïse déclare être dans l’incapacité de respecter la limite de trois mois fixée pour instruire le dossier.

Le dossier de l’assassinat de Jovenel Moïse patauge au niveau du Cabinet d’instruction. Le juge Walther Weisser Voltaire s’est dit incapable de respecter le delai de trois mois pour mener son instruction. Quoique qu’ il avait désigné en mai dernier, le juge a indiqué que le bureau et les dossiers ont été mis à sa disposition en juillet et de plus, tous les inculpés ne sont pas encore auditionnés.

«Pour celà, en vertu de l’article 7 de la loi du 26 juillet 1979 sur l’appel pénal compte tenu du fait que certaines formalités ne sont pas encore remplies ; ordonnons en conséquence la communication de la présente ordonnance au doyen et au commissaire du près le tribunal de première instance de ce ressort pour les suites de droit», s’adresse-t-il au Doyen et Commissaire du gouvernement.

En réponse, le Doyen avait sollicité au juge d’instruction de formuler une ordonnance motivée afin de bénéficier d’un rallonge et de plus, le delai n’est pas encore expiré, garantit-il.

Rappelons que le 22 août dernier, le Centre d’Analyse et de Recherche en Droits Humains( CARDH) avait sollicité du doyen la nomination d’un sixième juge pour aboutir l’enquête sur l’assassinat crapuleux de Jovenel Moïse.

Suivez-nous sur

Facebook

Bouton retour en haut de la page