Actualités

Tensions politiques en Haïti : Le RDNP retire son soutien à Ariel Henry tandis que Madame Mirlande Manigat demeure fidèle

En Haïti, le Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes (RDNP), dirigé par Wadner Édouard, a récemment annoncé le retrait de son soutien au Premier ministre Ariel Henry. Cette décision fait suite à la remise en question de l’accord du 21 décembre 2022, déclaré caduc par le RDNP.

Selon Wadner Édouard, seul un point de l’accord avait été respecté, à savoir la mise en place du Haut Conseil de Transition (HCT). Cependant, ce conseil n’a pas joué son rôle en raison de la mauvaise foi de l’entourage du chef du gouvernement. Le parti, fondé par feu Leslie François Saint Roc Manigat, exprime son plein soutien aux revendications populaires, tout en condamnant les actes de violence perpétrés lors des manifestations.

Wadner Édouard plaide en faveur de la formation d’un nouveau gouvernement de transition, soulignant l’échec cuisant d’Ariel Henry à la Primature. Le RDNP estime que les aspirations de la population ne pourront être pleinement satisfaites qu’à travers un changement significatif dans la gouvernance.
Cependant, la situation politique prend une tournure intéressante avec la position de Madame Mirlande Manigat, qui reste attachée à Ariel Henry malgré les divergences au sein du parti. Cette fidélité de Madame Manigat à Henry soulève des questions sur la cohésion interne du RDNP et pourrait avoir des répercussions sur le paysage politique haïtien.

Alors que les tensions politiques persistent, l’avenir d’Ariel Henry à la tête du gouvernement semble de plus en plus incertain. La population haïtienne observe avec attention l’évolution de cette crise politique et les possibles répercussions sur la stabilité du pays.

bakop pou andirans
Bouton retour en haut de la page