POUR VOS PUBLICITÉS : +1 (978) 918-0085
+509 3645 - 7054
Politique

« Tant que je serai à la tête de l’Exécutif, il n’y aura pas de président le 7 Février 2022 », affirme le PM Ariel Henry

Le Conseil National de Transition voulant combler le vide présidentiel que connaît Haïti depuis après l’assassinat du président Jovenel Moïse le 7 juillet 2021 en sa résidence privée à Pèlerin 5, a lancé le recrutement pour tout homme politique désireux de diriger la transition dite transition de rupture. Ainsi deux personnalités sont retenues pour le poste de Président provisoire et quatre autres pour le poste de Premier Ministre.

Voulant à tout prix se débarrasser du Premier ministre Ariel Henry dont le mandat prend fin le 7 février 2022, le conseil National de Transition poursuit les consultations pour la désignation d’un président provisoire et d’un chef de gouvernement, qui seront investis le 7 février prochain.

Parallèlement, le chef du gouvernement Ariel Henry, dans un tweet, prévient implicitement le Conseil National de Transition (CNT), qu’il n’y aura pas de président le 7 Février 2022, et que seul un président élu démocratiquement sera investi au Palais National.

«Le pays ne peut plus attendre. On a donc le devoir de trouver un consensus autour des solutions durables à cette crise chronique. Il faut organiser les élections pour qu’il y ait de nouveaux élus. Ce dont je suis certain : il n’y aura pas de nouveau président le 7 février 2022 !» lance Ariel Henry.

Il faut aussi rappeler que plusieurs organisations politiques ont déjà désigné dans une rencontre à Louisiane aux Etats-Unis, l’économiste Fritz Alphonse Jean comme nouveau président provisoire d’Haïti.

Wallace Elie

Suivez-nous sur : Facebook Et sur Twitter
Bouton retour en haut de la page