Situation alarmante des étudiants haïtiens en République Dominicaine, l’OPC appelle à une action rapide

Près d’un millier d’étudiants haïtiens ont un statut irrégulier en République Dominicaine. En plus de la déportation, ils sont victimes de toutes formes de violence. Face à cette situation, dans une lettre parue ce mardi 5 octobre 2021, l’Office de la Protection du Citoyen (OPC) appelle le Ministre des Affaires Étrangères et des Cultes (MAEC), Docteur Claude Joseph, à pencher sur ce cas afin de limiter la violation des droits à l’identité des concernés.

Ces étudiants haïtiens avaient répondu à une demande de l’Ambassade d’Haïti en République Dominicaine, leur invitant de venir appliquer pour obtenir une visa d’étudiant depuis le 7 mai dernier. Six mois après, rien n’a été fait. Les concernés ne peuvent pas récupérer leur passeport, faisant qu’ils continuent d’évoluer en situation irrégulière.

La suite après cette publicité

Cela les expose aux mauvais traitements, à la déportation et à d’autres formes de violences. Face à ce constat, l’OPC, se basant sur le fait que cela relève des prérogatives du MAEC, demande à Claude Joseph d’entamer des dialogues avec son homologue dominicain.

Ce, afin qu’ils puissent évaluer objectivement la situation. Cela pourra aussi aider à réguler le statut de ces milliers d’étudiants haïtiens qui vivent une situation alarmante sur le territoire voisin.

Image7

Bouton retour en haut de la page