Situation alarmante des étudiants haïtiens en République Dominicaine, l’OPC appelle à une action rapide

Près d’un millier d’étudiants haïtiens ont un statut irrégulier en République Dominicaine. En plus de la déportation, ils sont victimes de toutes formes de violence. Face à cette situation, dans une lettre parue ce mardi 5 octobre 2021, l’Office de la Protection du Citoyen (OPC) appelle le Ministre des Affaires Étrangères et des Cultes (MAEC), Docteur Claude Joseph, à pencher sur ce cas afin de limiter la violation des droits à l’identité des concernés.

Ces étudiants haïtiens avaient répondu à une demande de l’Ambassade d’Haïti en République Dominicaine, leur invitant de venir appliquer pour obtenir une visa d’étudiant depuis le 7 mai dernier. Six mois après, rien n’a été fait. Les concernés ne peuvent pas récupérer leur passeport, faisant qu’ils continuent d’évoluer en situation irrégulière.

Cela les expose aux mauvais traitements, à la déportation et à d’autres formes de violences. Face à ce constat, l’OPC, se basant sur le fait que cela relève des prérogatives du MAEC, demande à Claude Joseph d’entamer des dialogues avec son homologue dominicain.

Ce, afin qu’ils puissent évaluer objectivement la situation. Cela pourra aussi aider à réguler le statut de ces milliers d’étudiants haïtiens qui vivent une situation alarmante sur le territoire voisin.

Image7

Suivez-nous sur :

Facebook

Et sur

Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × trois =

Bouton retour en haut de la page