Référendum: Mathias Pierre recadre le secrétaire d’État américain Antony Blinken

Après la déclaration du secrétaire d’État américain Antony Blinken, révélant la position des États-Unis précisant que l’administration Biden s’oppose au référendum constitutionnel de Jovenel Moïse.

Le ministre délégué auprès du premier ministre chargé des questions électorales et des relations avec les partis politiques, Mathias Pierre, rappelle aux États-Unis, qu’Haïti est un pays souverain et qu’il ne peut pas s’opposer à un processus américain d’amender sa Constitution.

Référendum: Mathias Pierre recadre le secrétaire d’État américain Antony Blinken - Antony Blinken, Mathias Pierre

Toutefois, Mathias Pierre l’un des responsables du référendum constitutionnel récemment reporté dernièrement, n’a pas caché ses mots pour répondre le secrétaire d’État américain Antony Blinken en confirmant, « qu’Haïti ne peut pas se donner le droit de dire aux américains qu’elle s’oppose à un processus d’amendement de constitution chez eux », trouvant que les propos de l’administration Biden sont mal venus, Mathias Pierre rappelle à M. Blinken que «la nation haïtienne est souveraine et que changer sa Constitution est un acte souverain ».

Le terme «opposé» utilisé par le secrétaire d’État américain est inapproprié selon les dires de Mathias Pierre qui pense que «Les USA n’ont aucun droit de dire à Haïti si elle doit changer sa constitution. Nous avons des partenaires et des pays amis, mais nous demeurons une nation indépendante ».

Wallace Elie.

Bouton retour en haut de la page