« Qui défend les intérêts d’Haïti? » le secrétaire général du RDNP, Eric Jean Baptiste répond

Dans la série d’éditorial du Réseau des Démocrates Nationaux Progressistes (RDNP), le secrétaire général du parti, Eric Jean Baptiste se plaint qu’ Haïti soit abandonné par ses dirigeants. Livré à eux-mêmes, les citoyens haïtiens ne savent à quel saint se vouer.

Alors que plusieurs citoyens se demandent, qui défend les intérêts nationaux ? M. Jean Baptiste croit que les intérêts d’Haiti semblent être défendus par ceux qui n’éprouvent manifestement aucun intérêt à ce que Haïti se relève et sorte de cette crise multidimensionnelle. « Plus ça change, plus les responsables sont irresponsables, indifférents à leur sort et à celui du pays », se désole Eric Jean Baptiste.

La suite après cette publicité

La réponse à cette question, selon M. Jean Baptiste, ne peut être ni ne doit être les Etats-Unis d’Amérique, puisqu’ils ont déjà dépassé l’âge des occupations territoriales, en optant pour le contrôle à distance. Les intérêts nationaux ne peuvent encore moins être défendus par les responsables actuels du pays, qui attendent l’avale des Etats-Unis et la République dominicaine pour trouver un accord politique national et débarrasser le pays des gangs armés.

Ainsi, le secrétaire général du RDNP, appelle à la conscience de tous pour sortir le pays de ce marasme politique, économique et social dont il fait face. Car, croit-il, ensemble nous pouvons reprendre le contrôle du destin du pays.

Wallace Elie

Bouton retour en haut de la page