Quatre départements menacés par la tempête ELSA

La saison cyclonique débute du 1er juin au 30 Octobre de chaque année. Une tempête dénommée ELSA prend la direction du bassin des Caraïbes et risque de durer pendant tout le premier Week-end du mois de juillet, a informé à la population haïtienne, le coordonnateur de la protection civile, Dr Jerry Chandelaire, ce jeudi 1er juillet 2021, par voie de presse.

Selon le médecin, Sud, Sud-est, Grand-Anse, Nippes, sont les quatre départements les plus menacés par ELSA.

« Pour le moment, le niveau d’alerte est normal mais tout peut changer à n’importe quel moment, précise M. Chandelaire. L’unité d’hydrométéorologique(UHM), suit attentivement l’évolution du phénomène. Dès que sa vitesse augmente, l’UHM changera aussi le niveau d’alerte, poursuit-il  ».

Dans la foulée, le professionnel de santé précise qu’effectivement quatre départements sont plus exposés à ELSA mais tout le pays en général est concerné.

« La protection civile, à travers ses comités communautaires, va prendre des dispositions afin de construire des abris pour des déplacés, laisse croire le coordonnateur tout en confiant que les ressources nécessaires pour les constructions et garantir l’assistance sociale ne sont pas évidentes. 

Dr Jerry Chandelaire, rappelle aux citoyens (nes) les mesures à respecter durant ses trois probables jours pluvieux, « Évitez de traverser les cours d’eau sous aucun prétexte. Rassurez-vous que toits des maisons sont solides. Conservez vos documents importants dans des lieux sûrs à l’intérieur de sachets en plastique. Écoutez régulièrement la radio pour vous informer des consignes des autorités ». Restez vigilants ! Le malheur n’a pas d’avertisseur et ne fait pas de préjugés, insiste-t-il.

Plusieurs institutions de l’État sont dévouées, travaillent conjointement avec la protection civile pour accompagner la population tout au long de la période cyclonique dont la PNH, le ministère de l’intérieur et des collectivités Territoriales (MICT), la Primature, la Présidence, d’après les explications du Dr Chandelaire. Cependant, celui-ci supplie à l’avance les bandits armés de favoriser les interventions de l’institution qu’il dirige quand le besoin s’impose. 

C. E/Image7

Suivez-nous sur :

Facebook

Et sur

Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × 2 =

Bouton retour en haut de la page
EnglishFrançaisKreyol ayisyenEspañol