Port-au-Prince: Assassinat de quatre jeunes à la rue Bonne-Foi

Quatre jeunes de moins de trente (30) ans sont retrouvés assassinés le 23 novembre 2020 à la rue Bonne Foi. Il s’agit de Fedner Destiné, âgé de 24 ans, Ricardo Moïse Dufresne, 24 ans, Damien Jepson, 26 ans et Jean Roody Rémy, 25 ans. Les circonstances de ces assassinats ne sont pas encore connues, mais les premiers éléments d’information laissent croire que ces quatre jeunes étaient allés participer à une activité sportive.

Les quatre victimes habitaient tous à Carrefour-Feuilles, a indiqué le père de Fedner Destiné, à savoir Edner Destiné.

« Fedner Destiné était allé regarder un match de basketball. Je lui avait appelé, il m’avait fait savoir qu’il était sur la place de Jérémie et qu’il serait de retour sous peu, raconte Edner Destiné. Au lendemain, j’étais allé travailler, j’ai appris la nouvelle de sa mort aux environs 3 heures de l’après-midi, a-t-il poursuivi , en déclarant qu’il ne va exiger aucune justice compte tenu de l’état délabrante du système judiciaire haïtien ».

Le père de Ricardo Moïse de son côté explique qu’il a pris connaissance de la mort de son fils de la part d’un membre de sa famille. Moïse est un rappeur , il est présent dans toute activité culturelle car il aime exposer son talent, a-t-il continué.

Rappelons que le nouveau directeur de la police nationale d’Haïti, Léon Charles a pris la commande de l’institution policière avec l’objectif premier de suspendre le phénomène de l’insécurité, à part de résoudre la crise que connait la PNH. Dès ses premiers jours de travail, son leadership a été testé par les membres du groupe Fantôme 509, qui se disent être des frères d’armes.

Est-ce Léon Charles va pouvoir répondre à ces défis si urgents avant la fête de fin d’année ?

En restant en attente, il faut mentionner que des analystes veulent faire croire que l’insécurité pourrait être plus complexe dans le pays à l’approche du 7 février prochain.

Evens CARRIÈRE, Journaliste

Bouton retour en haut de la page