Plusieurs journalistes étrangers pris pour des mercenaires, attaqués au Cap-Haïtien

La population capoise qui a chahuté le Directeur général a.i de la Police nationale d’Haïti, Léon Charles, a pris pour mercenaires plusieurs journalistes étrangers ce mercredi 21 juillet 2021.

L’arrivée du Commandant en chef de la PNH dans la deuxième ville du pays, a provoqué une vague de protestation au cours de laquelle, le Directeur Général a.i de l’institution policière a été chahuté par les protestataires qui réclament justice pour Jovenel Moïse lâchement assassiné en sa résidence privée à Pèlerin 5 dans la nuit du 6 au 7 juillet dernier. Le numéro 1 de la PNH n’a pas été la seule victime puisque plusieurs journalistes de médias étrangers présents dans le pays dans le cadre des funérailles nationales du président ont été agressés par les protestataires qui leur ont fait passer pour des mercenaires ayant participé à l’assassinat de l’ancien président. Ces journalistes ont été vite secourus par des travailleurs de la presse du terroir.

La suite après cette publicité Plusieurs journalistes étrangers pris pour des mercenaires, attaqués au Cap-Haïtien - Cap-Haïtien, Funérailles, Jovenel Moïse

Ces protestataires ont été rejoints par les candidats de la neuvième année au cours de leur troisième et dernière journée des examens pour réclamer justice pour le président Jovenel Moïse assassiné avec la complicité de plusieurs Colombiens, d’Haïtiens et d’Américains d’origine haïtienne, entre autres.

Image 7

Bouton retour en haut de la page