POUR VOS PUBLICITÉS : +1 (857) 353-0417
+509 3645 - 7054
Actualités

NOU KONSYAN : « ONU, OEA, l’ambassade américaine sont des complices de l’insécurité en Haïti » 

Le président Jovenel Moïse a sollicité 72 heures après l’opération policière ratée à Village-de-Dieu vendredi passé, l’aide de l’organisation des États américains(OEA), pour lutter contre le phénomène de l’insécurité. Pour les  « Petrochallengers » du regroupement  « NOU KONSYAN », la démarche de M. Moïse n’est qu’une vaste plaisanterie, si on se réfère aux dires de Ebens Cadet, lors d’une intervention médiatique ce mardi 16 mars 2021.

Selon NOU KONSYAN, l’institution policière a beaucoup de ressources humaines capables de contrecarrer les bandits. C’est l’absence de politique publique sérieuse abordant des questions importantes qui est à la base de l’assassinat des forces de l’ordre à Village-de-Dieu, argue Ebens Cadet.

« Un ensemble d’États qui se disent amis d’Haïti ont contribué à la situation d’insécurité généralisée du pays, fustige le Petrochallenger. ONU, OEA, l’ambassade américaine ont mis Michel Joseph Martelly et Jovenel Moïse à la Présidence. Ces artisans de l’insécurité sont des complices de la misère du pays, ajoute-t-il en poursuivant ».

« Le gouvernement dirige le pays sur des sangs, avec des mensonges. Ils veulent conduire la population vers des élections frauduleuses. Malheureusement, elles ne seront pas possibles », soutient Ebens Cadet.

Plus loin, le dirigeant de  « NOU KONSYAN », souligne une contradiction dans la démarche du président Jovenel Moïse, « au conseil de sécurité des Nations-Unies, récemment Jovenel Moïse avait fait savoir que sur 102 groupes armés opérant dans le pays, son gouvernement a démantelé 64. Quelques jours plus tard, il a sollicité l’aide de L’OEA pour combattre l’insécurité ».

Pour Ebens Cadet, un peuple qui souffre d’une pareille crise a besoin d’un vrai élan de solidarité. C’est la présence de Jovenel Moïse au pouvoir, la présence de PHTK et de la communauté internationale qui cause l’actuelle crise, estime-t-il.

« Seule la mobilisation peut concrétiser un projet de société fiable pouvant aider à sortir de cette crise », soutient le Petrochallenger, luttant pour la reddition de comptes des fonds PetroCaribe.

C. E/Image7

Suivez-nous sur

Facebook

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page