Martine Moïse exprime sa douleur sur l’assassinat crapuleux de son mari et dit que la bataille doit continuer

Dans un enregistrement viral sur les réseaux sociaux, la veuve Martine Moïse a exprimé sa douleur sur la disparition du Président Jovenel Moïse à qui elle a vécu 25 ans de mariage.

Soixante-douze heures après l’assassinat du président Jovenel Moïse, sa femme Martine Moïse, qui a été gravement blessée et hospitalisée, exprime sa douleur à travers une note vocale virale sur les réseaux sociaux. La Télévision Nationale d’Haïti a confirmé que c’est la voix de la Première dame.

Elle s’est dite dévastée après avoir vécu 25 ans de combat, d’amour et en une seule soirée les mercenaires l’ont détruit. « L’ensemble des chantiers initiés par mon mari à savoir, l’électricité, le développement, la construction des routes, les élections et le référendum sont les causes de sa mort », justifie-t-elle. Elle a montré que son mari est un homme institutionnel qui ne digère pas la transition et que la stabilité est le premier des biens publics.

Selon Martine Moïse, Jovenel Moïse a été criblé de balles sans avoir eu la chance de dire un dernier mot, regrette-elle tout en reconnaissant que depuis l’apparition de Jovenel à la vie politique, elle savait qu’il n’appartenait plus à elle seule mais également au peuple haïtien qu’il l’a tant aimé.

« Le Sang de Jovenel Moïse ne sera pas versé en vain et que le combat continue », prévient Martine Moïse.

Image 7

Suivez-nous sur :

Facebook

Et sur

Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page