POUR VOS PUBLICITÉS : +1 (857) 353-0417
+509 3645 - 7054
Actualités

Lucmane Delile : « Jouthe m’a sollicité de rejoindre le gang G9 »

L’ancien ministre de la Justice et de la Sécurité Publique, Me Lucmane Délile, a répondu à l’ancien Premier ministre Joseph Jouthe sur ses déclarations au Journal Gazette Haïti.  Me Lucmane Delile a déclaré que son refus de s’allier au gang G9 est la cause de sa révocation au sein du gouvernement. 

L’ancien Ministre Lucmane Delile a glissé un petit tacle à l’ancien chef du gouvernement, Joseph Jouthe qu’il a qualifié de parrain des gangs armés.  Sans langue de bois, l’ancien commissaire du gouvernement de Port-au-Prince a révélé que monsieur Jouthe l’a sollicité de rejoindre le gang G9, une demande qu’ il dit avoir catégoriquement refusé.

« Jouthe m’avait invité à intégrer le G9 pendant sa formation « , a déclaré l’ancien ministre de la justice en ajoutant que la coalition des gangs n’a pas été formée  au moment où il avait été à la tête du Ministère de la Justice mais après qu’il a été démis de ses fonctions. « Je mets en défi monsieur Joseph Jouthe de  me démentir « , a-t-il lâché. Le PM Jouthe a envoyé auprès de moi, un délégué pour négocier mon entente avec les gangs , j’ai refusé, depuis lors, l’ancien chef du gouvernement ne m’accordait pas de la parole, j’étais devenu pour lui un irritant, a laissé croire l’ancien garde des sceaux de la République.

« S’il essaie de le faire, je publierai la conversation, la date ainsi que le nom de la personne qu’il a envoyée auprès de moi concernant le sujet des gangs », a-t-il craché.

Toutefois, Lucmane Délile ne voulait pas opiner sur les déclarations du Premier ministre selon lesquelles, le Président lui a révoqué pour des actions louches et déshonorantes. Il a dit ne pas vouloir pas salir la mémoire du feu Président Jovenel Moïse,  puisqu’il ne lui a jamais appelé sur les déclarations faites par Jouthe. 

Plus loin, l’ancien Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique Me Lucmane Delile a accusé l’ancien  chef du gouvernement ainsi que le chef du cabinet du Président de la République qui concoctaient des plans macabres en vue de faciliter la libération des criminels notoires pendant la grâce présidentielle.  « Pour mater, leur plan j’avais révoqué plusieurs commissaires du gouvernement soupçonnés dans cette affaire », a révélé Me Delile.  »  Comme à l’accoutumée, le président libère des détenus grâce au mécanisme de « grâce présidentielle ». « Joseph Jouthe et le chef de cabinet de Jovenel Moise concoctaient et faisaient relâcher des criminels notoires à travers la liste de grâce présidentielle », lâche-t-il .

Depuis sa révocation à la tête du Ministère de la Justice et de la Sécurité, Me Lucmane Delile a souvent répété qu’il a été piégé et évoque souvent l’accointance des officiels du gouvernement avec différents chefs de gangs du pays.

P.F/ Image 7

Suivez-nous sur

Facebook

Bouton retour en haut de la page