Les États-Unis s’opposent au projet de la nouvelle Constitution

Le Secrétaire d’État américain Antony Blinken pendant son audition au Congrès américain ce mardi 8 juin a déclaré que l’administration de Joe Biden s’oppose à toute idée de référendum en Haïti.

Après les déclarations des sous-secrétaires d’État américains, finalement le patron de la chancellerie américaine s’est positionné sur la question du référendum en Haïti. Selon le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, l’administration de Joe Biden s’est opposée à la tenue du référendum dans le pays. Par ailleurs,le patron du Département D’État américain a fait cette déclaration ce mardi 8 juin lors d’une séance d’audition au Congrès américain où la situation Socio-Politique actuelle d’Haïti a été au centre des débats.

Parallèlement Monsieur Blinken valide l’organisation des élections en Haïti en vue de renouveler le personnel politique. Le Conseil Électoral Provisoire a annoncé le report sine die du référendum constitutionnel de Jovenel Moïse en raison de la situation sanitaire du pays. Le Conseil dit attendre l’avis technique du Comité Scientifique et des cadres de l’institution électorale pour l’élaboration du nouveau calendrier d’activités électorales et référendaires.

Rappelons que des parlementaires américains ont exprimé leur ras-le-bol face à l’organisation du référendum reporté sine die.

Image 7

Bouton retour en haut de la page