Religion

« Le mariage est l’union légitime, exclusive et indissociable entre un homme et une femme, union naturellement ouverte à la procréation », rappelle l’Église catholique

Dans une publication datée du jeudi 21 décembre 2023, la Conférence Épiscopale d’Haïti a apporté un éclairage sur la déclaration « Fiducia Supplicans » et la signification pastorale des bénédictions publiée par le Dicastère pour la doctrine de la foi.

Le document publié par le Dicastère de la Doctrine de la foi concernant la bénédiction des couples homosexuels a été mal interprété au niveau de la presse en Haïti. Ainsi, la Conférence des Évêques Catholiques apporte un éclairage minutieux à la lumière de la doctrine de l’Église. « La déclaration du Dicastère pour la doctrine de la foi du Vatican établit une distinction entre les bénédictions liturgiques ou sacramentelles et les bénédictions pastorales », peut-on lire dans la note.

Les Évêques Catholiques d’Haïti ont réitéré que les bénédictions liturgiques ou sacramentelles accordées dans le cadre d’une célébration à l’église, comme la bénédiction du mariage, sont réservées uniquement à un homme et une femme ayant le désir de fonder une famille selon le plan de Dieu et la doctrine inchangée de l’Église catholique.

Les Évêques ont rappelé que l’enseignement de l’Église sur le mariage reste ferme. « Le mariage est l’union légitime, exclusive et indissociable entre un homme et une femme, union naturellement ouverte à la procréation », rappelle l’Église catholique.

Les bénédictions pour les couples homosexuels prévues par le Dicastère pour la doctrine de la foi doivent se faire de façon spontanée, sans planification préalable, et l’Église ne prévoit pas un rituel propre à ces bénédictions. « Aucun droit n’est accordé aux prêtres de bénir les couples homosexuels qui demandent une sorte de reconnaissance religieuse de leur union », écrivent les Évêques Catholiques d’Haïti.

Cet éclairage minutieux est survenu dans un contexte où les gens tentent de faire savoir que l’Église Catholique autorise le mariage des couples homosexuels.

bakop pou andirans
Bouton retour en haut de la page