Le Gouvernement a annoncé la création d’une cellule anti-kidnapping

Suite à une réunion du Conseil Supérieur de la Police Nationale d’Haïti, le Président de la République a annoncé la création d’une cellule anti-kidnapping pour traquer les auteurs intellectuels.

Le phénomène du kidnapping inquiète de plus en plus les autorités haïtiennes. Au Ministère de la Justice, un conseil supérieur de la Police Nationale d’Haïti a été réalisé en vue de trouver une solution probante à cette situation.

Pour ce faire, le gouvernement par le biais du Président de la République Jovenel Moïse a annoncé la mise en place d’une cellule anti-enlèvement dans le pays.

Dans la lignée, l’instruction est passée aux institutions publiques notamment, l’ULCC, l’UCREF et la BRH en vue de contrôler les transactions financières.

Par ailleurs, l’ancienne directrice du SMGRS, Magalie Habitant a dézingué le pouvoir en place dans les différents actes d’enlèvement dont les deux Dominicains et le compatriote haïtien enlevés la semaine dernière.

Image 7

Bouton retour en haut de la page