Missionnaires américains séquestrés en Haïti: “Nous allons faire tout ce que nous pouvons pour libérer les otages” (Maison-Blanche)

Depuis samedi 16 octobre écoulé, une quinzaine de missionnaires américains y compris un canadien ont été enlevés et séquestrés par La bande armée dénommée « 400 Mawozo », ayant pour chef de file le bandit connu sous le sobriquet « Lanmò San Jou ». La Maison-Blanche via sa voix officielle, Jen Psaki, au cours d’une conférence de presse, le 27 Octobre 2021, a indiqué que le gouvernement américain va faire tout ce qu’il peut afin de libérer les otages.

« le FBI et d’autres responsables sont déjà au travail sous la coordination de l’ambassade américaine à Port-au-Prince », a souligné Madame Jen Psaki.

Ils sont des citoyens américains. Les États-Unis avaient lancé un signal à tous les américains pour les conseiller de ne pas voyager en direction d’Haïti depuis le mois d’août dernier. L’avis a été communiqué plusieurs fois, rappelle la porte-parole de la Maison-Blanche.

Au sujet de l’expulsion massive des haïtiens aux États-Unis, le numéro 1 du porte-parolat du bureau du président américain a fait savoir que la décision d’expulser ces immigrants a été prise par le département d’État en collaboration avec le département de la sécurité nationale. Ce sont ces structures qui estiment que les conditions sont propices pour retourner les Haïtiens concernés chez eux, ajoute-t-il.

C. E/Image7

Suivez-nous sur :

Facebook

Et sur

Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page