Joseph Jouthe rencontre des représentants d’entreprises du secteur privé

« Je m’entretiens avec des représentants du secteur privé des affaires sur la situation économique du pays. Les échanges portent sur la nécessité d’accorder nos violons sur les dernières mesures adoptées par le gouvernement en vue d’améliorer les conditions de vie de la population » a Twitter le Premier ministre Jouthe.

Les présidents des associations patronales comme AMCHAM HAITI, CCIH, ADIH, et CFHCI, ainsi que des représentants d’entreprises du secteur privé rapporte que le PM a été très réceptif au cours de cette rencontre, ayant permis d’évoquer l’impact de la gourde, l’affichage des prix, l’appréciation des prix de certains produits importés à cause de l’augmentation des frais pour les importateurs, a été les principaux points discutés à cette rencontre.

La suite après cette publicité

À noter, aucune décision n’a été prise au cours de cette réunion. Par ailleurs selon Dr. Eddy Labossiere, «les patrons du secteur textile dans le pays exigent 100 gourdes pour 1$ USD, tandis que le FMI en exige 105 gourdes. »

« Je pense que le pays va manifestement subir quelques impacts de la gourde forte », a indiqué le directeur de l’hémisphère Ouest du Fonds monétaire international (FMI), Alejandro Werner. « La gourde a connu une dépréciation significative au début de cette année. Puis, avec une augmentation des transferts et des mesures régulatrices, la gourde s’est mise à s’apprécier. Nous allons continuer à observer les mouvements sur le change. Je pense que le pays, manifestement, va subir quelques impacts négatifs d’une gourde forte. Mais à la fin de la journée, c’est un peu ça le fonctionnement normal d’un marché des changes », a détaillé Alejandro Werner.

Wallace Elie
Journaliste/Image7

Bouton retour en haut de la page