Dossier prisonniers politiques: l’affaire de l’ancien Député Arnel Belizaire est renvoyée à la huitaine

Le dossier des prisonniers politiques qui devrait  être entendu ce lundi 11 octobre à la Cour d’appel de Port-au-Prince est renvoyé à la huitaine. L’avant dernière instance judiciaire du pays n’a pas pu trancher sur ce dossier.

Après l’annonce de la renonciation en dessaisissement du commissaire du gouvernement à la Cour d’appel Claude Jean, le dossier des prisonniers politiques devrait être  entendu en appel ce lundi 11 octobre 2021 est transféré à la huitaine.

La suite après cette publicité

 Après lecture de l’acte de l’ordonnance du juge Godelie Joseph rendue contre l’ex-parlementaire, le président de la composition du tribunal Eddy Darang, se trouve dans l’impératif de renvoyer l’affaire à la huitaine  en s’appuyant sur la thèse qu’il est déjà trop tard. 

En ce sens, Me André Michel assure la défense des hommes politiques en détention. Il dit croire à la Justice haïtienne que ces prisonniers politiques seront libérés sous peu《Puisque le dossier est politique la cour d’appel n’aura pas assez d’éléments pour les retenir 》a-t-il  indiqué.  Par ailleurs, plusieurs leaders politiques de l’ancienne opposition notamment l’ancien Sénateur Youri Latortue et Yvon Feuillé sont remarqués dans la salle d’audience. 

Parallèlement, dans l’accord signé avec le Premier ministre, la frange de l’opposition dirigée par le Secteur Démocratique et Populaire a exigé la libération de toutes les personnes incarcérées illégalement.

Il faut rappeler qu’Arnel Belizaire et consorts avaient été interpellés par les agents de la Police Nationale d’Haïti  dans le département du Sud-est en 2019.

Image 7

Bouton retour en haut de la page