D’anciens collaborateurs de Jovenel Moïse condamnent le limogeage du ministre Rockfeller Vincent et du CG Bed-Ford Claude

Dans une note, le groupement des anciens proches collaborateurs de l’ancien Président de la République Jovenel Moïse, condamne la révocation arbitraire et illégale du ministre de la Justice et de la Sécurité Publique (MJSP) et le Commissaire du Gouvernement Bed-Ford Claude par le premier ministre Ariel Henry.

« Les anciens proches collaborateurs du président de la Pépublique Jovenel Moïse sont consternés par la façon complètement irrationnelle dont le Commissaire du Gouvernement Bed-Ford Claude et le ministre de la Justice Rockfeller Vincent ont été révoqués de leur fonction respective. » écrivent ses anciens ministres.

La suite après cette publicité

Le groupement des anciens ministres et proches collaborateurs de Jovenel Moïse dit pressentir que « les assassins et les complices de l’assassinat de Jovenel Moïse ont finalement trouvé le créneau qu’il faut et feront tout  désormais pour mettre en place certains mécanismes pouvant leur permettre de s’ asseoir et de consolider leur pouvoir. » arguent-ils.

Ainsi, ils refusent que ce crime odieux perpétré contre la personne de Jovenel Moïse reste impuni, et dit encourager  “toute initiative positive permettant d’exploiter le cas de Jovenel Moïse comme fer de (re) lance d’une justice saine et équitable dans notre pays” lit-on dans cette note des anciens proches collaborateurs du président Jovenel Moïse, signée par Joaceus Nader et Pradel Henriquez respectivement ex ministres du MTPTC et du MCC.

Wallace Elie

Bouton retour en haut de la page