Coup d’Etat au Soudan : arrestation du Premier ministre par l’armée

« Le Premier ministre est chez moi », annonce le chef de l’armée soudanaise après un coup d’Etat orchestré le lundi 25 octobre.
Le Premier ministre soudanais, Abdallah Hamdok, dont la communauté internationale réclame la libération depuis que l’armée l’a arrêté lundi 25 octobre, se « trouve chez moi », a assuré mardi le général Abdel Fattah al-Burhane, chef de l’armée qui a dissous les autorités du pays.
« Oui, on a arrêté des ministres et des politiciens, mais pas tous », a encore lancé le général dans une longue conférence de presse où il a justifié l’ensemble de son action.
M.Hamdok, ancien économiste de l’Onu, est « en bonne santé » et « rentrera chez lui quand la crise sera finie ».
Suivez-nous sur :

Facebook

Et sur

Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 + 3 =

Bouton retour en haut de la page
EnglishFrançaisKreyol ayisyenEspañol