Au moins un soldat de 400 Mawozo tué par un camion, au cours d’une tentative de hold-up

Croix-des-Bouquets (Haïti).
Jean Baptiste Wilio Noël, est le nom d’un membre du gang 400 Mawozo qui a été tué le vendredi 9 octobre 2020 alors que les 400 Mawozo essayaient de forcer un camion à s’arrêter.

Les faits

La suite après cette publicité

Le vendredi 9 octobre 2020, comme d’habitude, les membres du gang 400 Mawozo s’étaient déployés à la recherche de camions de produits alimentaires aux fins de rançon.

Au passage, d’un camion qu’ils voient arriver comme leur manne du jour, des hommes de 400 mawozo se sont positionnés au milieu de la route, un subterfuge utilisé pour obliger le chauffeur à s’arrêter. Ce dernier qui semble avoir été informé de ce procédé, n’a pas ralenti, il fonce et au moins un soldat du « 400 Mawozo » du nom de Jean Baptiste Wilio Noël, a été tué sur-le-champ, rapporte une source bien informée à la rédaction de IMAGE7.

« En colère, les autres bandits ont tiré en direction du camion en question. Le chauffeur s’est échappé de justesse profitant du passage d’une moto. Quand un minibus arrive, ils l’arrêtent, demandent au chauffeur de payer les funérailles d’un de leur soldat qui vient d’être tué… », rapporte notre source qui ajoute que le camion a été finalement incendié par les bandits irrités.

Selon les informations, Jean Baptiste Wilio Noël, né le 23 mai 1988, serait un parmi 3 autres soldats tués par le camion.


CL/IMAGE7

Bouton retour en haut de la page