POUR VOS PUBLICITÉS : +1 (857) 353-0417
+509 3645 - 7054
Politique

Assassinat de Jovenel Moïse : les signataires du consensus  Montana / PEN exigeraient au PM Henry de se présenter à la justice avant de poursuivre les négociations

Au cours de la rencontre entre les signataires du Consensus Montana / PEN et ceux du 11 septembre 2021 avec le Premier ministre, vendredi dernier, Ernst Mathurin a évoqué que des irritants entourant l’actuel occupant de la Primature doivent être évacués. En ce sens, ils ont exigé au Premier ministre de se remettre à la justice dans le cadre du dossier de l’assassinat du Président Jovenel Moïse au cours de leur rencontre ce lundi 14 février 2022.

Le dossier de l’assassinat du Président Jovenel Moïse où le Premier ministre Ariel Henry serait de mèche est un atout politique pour les signataires du Consensus Montana/ PEN pour contraindre le chef du gouvernement à laisser la Primature. De plus, des révélations persistantes montreraient que l’actuel occupant de la Primature est l’un des cerveaux de ce magnicide.

Comme déjà annoncé, l’un des membres du Bureau de Suivi de l’accord de Montana( BSA) , Ernst Mathurin, Le Premier ministre doit écarter les suspicions qui planent sur lui quant à sa participation dans la mort tragique du président haïtien. Les acteurs politiques de Montana/ PEN ont lancé une balle de pied au camp du chef du gouvernement en l’exigeant de se remettre à la justice afin de se laver des souillures liées à son éventuelle participation à l’assassinat de l’ancien locataire du Palais National. Une telle condition jugée sine qua non pour la poursuite des discussions.

Désormais l’étau se resserre autour du Premier ministre Ariel Henry, il se dit prêt à donner des moyens adéquats à la justice pour l’aboutissement de l’enquête entourant la mort tragique du président haïtien l’année dernière.

P.F/ Image 7

Suivez-nous sur

Facebook

Bouton retour en haut de la page