Assassinat de Jovenel Moïse : le Ministre colombien de la Défense, Diego Molano, rejette le procès collectif des Colombiens détenus en Haïti

Dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat du chef de l’Etat haïtien, Jovenel Moïse, et lors d’un éventuel jugement, le Ministre de la Défense colombienne, Diego Molano, rejette d’un revers de main, le procès collectif des Colombiens détenus en Haïti pour leur implication dans le meurtre de l’ancien président Jovenel Moïse le 7 juillet dernier.

La Radio La FM de Bogota a diffusé une information concernant la position du Ministre de la Défense colombienne sur les cas des détenus colombiens en Haïti. Selon la Radio colombienne, Monsieur Diego Molano a indiqué qu’il rejette tout projet de procès collectif des Colombiens arrêtés en Haïti pour implication présumée dans l’assassinat crapuleux du 58ème président de la République d’Haïti.

La suite après cette publicité Assassinat de Jovenel Moïse : le Ministre colombien de la Défense, Diego Molano, rejette le procès collectif des Colombiens détenus en Haïti - Assassinat, Jovenel Moïse

Rappelons que selon les informations de la Presse colombienne, Victor Pineda serait l’homme qui a ouvert le feu sur Jovenel Moïse avec une arme de calibre M4.

Image 7

Bouton retour en haut de la page