POUR VOS PUBLICITÉS : +1 (978) 918-0085
+509 3645 - 7054
Actualités

« Ariel Henry a été proposé à Jovenel Moïse par des députés de l’opposition », révèle Roger Milien

Selon l’ex député Roger Milien, Ariel Henry a été proposé à Jovenel Moïse peu avant son assassinat par un groupe de parlementaires de l’opposition. L’ex élu de la 1ère Circonscription de Port-au-Prince a fait ces déclarations lors d’une intervention sur Magik9 ce mardi 3 mai 2022, démentant ainsi Claude Joseph qui a fait croire que l’actuel chef de la Primature a été imposé par Michel Joseph Martelly.

Cette première semaine du mois de mai 2022 marque le onzième mois du déplacement forcé des habitants de Martissant à cause du conflit armé entre deux gangs de la 3e Circonscription de Port-au-Prince. Jusqu’à date, la circulation terrestre au niveau de cette zone se fait à la merci des criminels. L’entrée Nord de la capitale est devenue, elle aussi, de non droit à cause la guerre armée qui a éclaté depuis le 24 avril 2022 entre « 400 Mawozo » et « Chen Mechan ». En pleine montée sans précédente de l’insécurité, au lieu d’analyser la performance du Dr Ariel Henry à la Primature, de l’exiger à assumer ses responsabilités en tant que chef du Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN), le débat, malheureusement, s’accentue autour de son origine, sa trajectoire pour devenir l’unique chef du pouvoir exécutif.

Lors d’une intervention sur un média de la capitale au mois d’avril écoulé, l’ancien Premier ministre Claude Joseph a laissé croire que le choix du neurochirurgien a été imposé au président défunt, Jovenel Moïse, par l’ex-président Joseph Michel Martelly. L’ancien député Roger Milien, au cours d’une interview sur Magik 9, dément énergiquement les relations du Dr Claude Joseph en affirmant que « les dires de Claude Joseph sont archi-chaux, cela n’a pas de sens. Quelqu’un qui a servi le pays ne peut pas prendre son plaisir pour cracher sur le cadavre du président Moïse. Dr Ariel Henry a été proposé au Président par un groupe de députés de l’opposition comme moi et Sinal Bertrand », ajoute Monsieur Milien.

« Plusieurs d’entre nous, au sein de l’opposition, avons joué le rôle de médiateur entre le pouvoir et l’opposition. Je oeux citer l’ex Sénateur Beauplan, Sénateur Desras, moi, Watson Sanon et d’autres. L’opposition avait radicalement décidé de ne pas intégrer aucun gouvernement, ce qui a donné la situation actuelle. Stratégiquement, j’ai conseillé au Président Moïse de dresser une liste de personnalités à travers les différents cabinets ministériels allant de 2001 à 2017. Josué Pierre-Louis, Jean Roudy Aly et Ariel Henry sont les trois derniers noms retenus avant que le Président ait choisi le dernier définitivement. D’ailleurs, PM Henry l’avait expliqué sur radio Télé Métropole », a raconté l’ancien parlementaire. 
 
Certes, l’origine d’une personne permet de la connaître davantage, de comprendre ce qu’il fait mais sa performance, son résultat est beaucoup plus important à considérer surtout quand sa fonction est de résoudre de grands problèmes urgents et collectifs.
 
Le Premier ministre Ariel Henry est un médecin pourtant les soins de santé sont beaucoup plus inaccessibles à la population, les travailleurs de la santé ont observé à maintes reprises des grève pour exiger des meilleures conditions de travail. Dr Henry était, pendant au moins deux fois, le titulaire du Ministère des Affaires Sociales et du Travail (MAST). Cependant, les ouvriers du secteur textiles sont toujours dans les rues.
 
La Justice haïtienne a poussé son dernier cri d’adieu avec l’arrivée de Monsieur Henry. Même l’instruction du dossier d’assassinat de celui qui l’avait accepté pour diriger le pouvoir exécutif avec lui n’a pas réellement débuté environ neuf mois après.
 
En ce moment si difficile, pendant la banalisation de la vie, les assassinés sont indénombrables, des citoyens de Croix-des-Bouquets et ses environs sont emprisonnés chez eux depuis plus d’une semaine, d’autres abandonnent leurs maisons, les mains vides. Nous devons éviter les distractions, l’origine c’est du passé. Le présent, c’est que Dr Ariel Henry est le chef de l’actuel gouvernement. Mettons sa performance au centre des débats, analysons sa note, ses résultats tout en l’exigeant à répondre à ses obligations, surtout en garantissant le droit à la sécurité.

C.E. / Image7

Suivez-nous sur : Facebook Et sur Twitter
Bouton retour en haut de la page