All Black, un regroupement de policiers dirigé par Jimmy Chérizier dit Barbecue, révèle l’inspecteur Jean Elder Lundi

Il existe un regroupement de policiers dénommé « All Black », ayant à sa tête, l’ancien policier et le dirigeant de la fédération de gang baptisée G9, Jimmy Cherizier alias Barbecue, révèle le coordonnateur général du syndicat de la police nationale d’Haïti (SPNH-17), Jean Elder Lundi, ce vendredi 19 mars 2021 dans la presse.

Tandis que des honnêtes policiers ne peuvent pas trouver de soins de santé, ils peinent à trouver régulièrement leurs salaires. Pourtant, chaque vendredi, le groupe armé, All Black, reçoit une rémunération de 500 dollars américains, argue l’inspecteur de police.

« C’est l’inspecteur général Carl Henry Boucher qui avait rendu public l’existence de cette bande armée, dirigée par Barbecue. Je crois que ALL BLACK avait participé à l’opération policière du 12 mars passé à Village-de-Dieu, veut faire croire le responsable du SPNH-17 ».

Selon l’inspecteur Lundi, la police nationale est détruite. Selon lui, les actuels dirigeants de l’État ne sont pas en mesure de redresser la barque de l’institution. Durant la gouvernance de ce pouvoir, les policiers n’auront jamais de respect, pense-t-il.

Plus loin, l’inspecteur divisionnaire laisse croire que le phénomène du kidnapping a diminué au cours du mois de mars grâce à la présence du groupe Fantom 509 dans les rues de l’aire métropolitaine. Les kidnappeurs sont préoccupés pour contrecarrer les membres du Fantom 509, ce qui ne leur donne pas assez de temps pour planifier des séquestrations contre rançon, argumente-t-il.

« Je demande au commissaire de la Croix-des-Bouquets de libérer les policiers qui ont été arrêtés dans le cadre du dossier du juge Yvickel Dieujuste Dabrezil. J’ai appris qu’un plan est en cours d’étude visant à trouver la libération de ces policiers par la force. Évitons une autre évasion spectaculaire », laisse entendre le syndicaliste.

« Nous sollicitons l’accompagnement de la population afin d’arriver à la naissance d’une autre police, soutient le coordonnateur du SPNH-17 ».

E.C / Image7

Bouton retour en haut de la page