Editorial

Un seul Pm, une seule nation, la volonté du monarque Henry doit être celle des institutions

Le Premier ministre Ariel Henry qui voulait nommer des juges de manière illégale à la Cour de Cassation pour faciliter la réouverture de l’année judiciaire a été tombé sur un Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire ferme à la barre afin d’empêcher une telle ignominie. Fâché et se sent traqué dans ses oeuvres dictatoriales, le Premier ministre Ariel Henry a passé instruction au ministre des finances de bloquer toutes les dépenses de l’appareil judiciaire haïtien.

Le Premier ministre Ariel Henry dirige le pays comme son royaume, il n’a compte à rendre à personne qu’à Dieu seul. Les hautes institutions républicaines du pays sont foulées aux pieds par ce petit menteur invétéré. Dans une lettre adressée au ministre des finances Michel Patrick Boisvert, le locataire de la Primature a intimé l’ordre au Grand Argentier de bloquer toutes les dépenses de l’institution judiciaire en se basant sur le fait que le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire n’a pas fourni de rapport concernant ses dépenses.

La raison se réside dans le fait que l’institution judiciaire a refusé de nommer illégalement des juges à la plus haute instance judiciaire du pays. Cette décision semble être un gifle pour le Premier ministre Ariel Henry, en revanche, il rugit contre le CSPJ.

Dans les mois écoulés, le chef suprême d’Haïti a decaissé trois milliards de gourdes pour son programme d’apaisement bidon, ce fonds decaissé du trésor public a été jeté par la fenêtre puisque le programme d’apaisement social n’a pas touche la moindre couche de la population. Ce petit Henry n’a pas rendu compte à la population. A preuve d’exemple, le ministre des Travaux publics de ce gouvernement, Rosemond Pradel avait déclaré que le montant alloué à son ministre n’avait pas été encore disponible après plusieurs mois. En ce sens, petit Henry, la charité bien ordonné commence par soi-même.

L’année judiciaire 2022-2023 est dans l’impasse et le Premier ministre Ariel Henry se sent calme. Pauvre Haïti.

P.F/ Image 7

bakop pou andirans
Bouton retour en haut de la page