Reynold Georges présente les gabegies de l’Administration Moïse

Dans une conférence de presse donnée en son cabinet, l’ex conseiller Juridique du président de la République Jovenel Moïse, dénonce 3 grands points cruciaux auxquels le président a tort d’aborder. Comme à chaque fois que Me Reynold Georges prend la parole, disons depuis après son divorce avec le chef de l’état, il ne cesse de critiquer les manœuvres malfaisantes du président à supporter des gangs aux détriments de la société haïtienne. « Je répète le G9 est au solde du président de la République. »

Me Reynold Georges dans sa conférence de presse, rejette des décisions du président, qui selon lui sont illégales ; le décret sur le nouveau code pénal, est illégal au terme de l’article 150 de la constitution. La Carte Dermalog qui n’a eu aucun avis favorable à la cours Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA). Puis le Conseil Électoral Provisoire (CEP) former de manière unilatérale par le président Jovenel Moïse, et que les neufs membres n’ont pas prêté serment par-devant la Cour de cassation.

Par ailleurs, Me Reynold Georges en a profité pour dénoncer la manière dont sa propriété a été confisquée par le président de la République, en affirmant qu’il n’est pas la seule victime de ses malversations. « face à ses dérives j’exige purement et simplement la démission du président de la République. » réclame Me Georges.

Wallace Elie
Journaliste /Image7

Bouton retour en haut de la page