Quand un gouvernement est nommé pour liquider les affaires courantes

Se référant à la Constitution amendée de 1987, en son article 165: « En cas de démission du Premier Ministre, le Gouvernement reste en place pour expédier les affaires courantes jusqu’à la prise de fonction de son successeur. En cas d’incapacité permanente dûment constatée du Premier Ministre ou de son retrait du poste pour raisons personnelles, le Président choisit un Premier Ministre intérimaire parmi les membres du cabinet ministériel en attendant la formation d’un nouveau Gouvernement dans un délai ne dépassant pas trente (30) jours. »

En effet, le secrétaire d’Etat à la Communication M. Frantz Exantus a fait savoir que tous les membres du gouvernement démissionnaire ne font que liquider les affaires courantes en attendant l’arrivée d’une nouvelle équipe gouvernementale. Or, le president nomme par arrêté son gouvernement, quoique le président Jovenel Moïse a garder les ministres démissionnaires toutefois il les a nommé par arrêté, qui veut clairement dire qu’il y a un nouveau gouvernement.

Néanmoins, M. Exantus indique que le nouveau gouvernement sera issu du dialogue initié par le chef de l’Etat avec des acteurs politiques.

Wallace Elie.

Bouton retour en haut de la page