Prison civile des Cayes : Décès de quatre prisonniers pour cause de malnutrition

Quatre prisonniers dont Louisène Louis Jean et « Rousseau » ainsi connu sont décédés à la prison civile des Cayes durant la période allant du lundi 14 au jeudi 17 décembre 2020, a confirmé le commissaire du gouvernement en chef des Cayes, Me Lionel Cherimat tout en précisant dans la foulée que ces détenus sont morts suite à une anémie sévère et ils souffraient de malnutrition.

Le chef de la poursuite de la juridiction des Cayes souligne plus loin que la prison civile de la deuxième ville du pays fait face à une incapacité de répondre aux besoins des personnes incarcérées. « Les prisonniers ne sont pas assez nourris, de plus, les membres de leur famille n’ont pas l’accès de venir leur voir facilement, explique-t-il ».

L’infirmerie du centre carcéral des Cayes a une carence de médicaments de nos jours, fait savoir Me Lionel Cherimat en invitant dans la Lignée, les structures de la société civile et de l’international qui ont l’habitude de secourir aux prisonniers de continuer à le faire dont « Good for the poor » et les anciens Scouts du Sud-est.

Le Magistrat enchaîne en mettant un accent sur la lenteur des instructions judiciaires causant préjudices aux détenus et encourageant la détention préventive prolongée. Est-ce que c’est par faute de moyens ? se demande l’homme de loi.

« Parfois le dossier est prêt pour jugement mais par manque de témoin, on ne peut pas libérer le détenu car c’est une question de justice », explique le juriste.

Il est important de faire remarquer que la prison civile des Cayes compte plus de 560 détenus; 460 garçons environ et 23 femmes. Seulement 74 garçons sont condamnés et 492 prisonniers sont en situation de détention préventive prolongée.

C. E/Image7

Bouton retour en haut de la page