POLICE: Le syndicat menace de lancer l’opération « bras croisés » !

En réponse aux revendications des policiers de Fantom 509 qui exigent une augmentation de 10.000 à 25.000 gourdes de frais aux policiers, cette augmentation « ne peut pas être satisfaite, vu que l’Etat n’a pas encore les ressources financières » a indiqué le Premier ministre Joseph Jouthe.

Par ailleurs, Abelson Gros Nègre, le porte-parole du Syndicat de la Police Nationale d’Haïti (SPNH) a démenti les propos du chef du gouvernement, déclarant que « l’Etat n’a pas d’argent pour la police, mais il en a pour les bandits. » Rappelons que l’administration Moïse-Jouthe est citée pour être de connivences avec des groupes de Gangs comme celui de Jimmy Chérisier alias Barbecue du G9 « an fanmi e alye ».

Cependant, le porte-parole du Syndicat de la Police Nationale d’Haïti (SPNH), prévient le gouvernement, sur les ondes de Radio Magik9, que, si le gouvernement ne fournit pas les fonds promis aux policiers, ils annonceront l’opération « les bras croisés », essentiellement une grève où la police ne sort pas et la population abandonnée à elle-même, indique Abelson Gros Nègre qui, jusqu’à aujourd’hui est révoqué de la PNH, mais se présentant toujours comme le porte-parole du SPNH. « Je suis toujours porte-parole du syndicat de la Police Nationale d’Haïti, car mon licenciement était injuste », a-t-il protesté.

Wallace Elie
Communicateur Social /journaliste

Bouton retour en haut de la page