Nomcebo Zikode, la voix derrière « Jerusalema », attend en vain d’être payée

L’artiste sud-africaine Nomcebo Zikode, la chanteuse du hit « Jerusalema » a finalement utilisé ses réseaux sociaux pour briser son silence après avoir affirmé qu’elle n’avait pas été payée pour la chanson à succès, « Jerusalema ».

Co-écrit « Jerusalema » avec Master KG, Nomcebo Zikode déplore n’avoir pas eu ce qui lui est dû. Croit maintenant qu’elle a été laissée de côté et qu’on lui doit des redevances pour la chanson. « Merci à tous les fans de Jerusalema, vous avez fait de mes rêves une réalité, en faisant de cette chanson un succès mondial. Ma voix et mes paroles ont transcendé le monde, mais j’attends toujours ce qui m’est dû », a déclaré Zikode.

La suite après cette publicité Nomcebo Zikode, la voix derrière « Jerusalema », attend en vain d'être payée -

« Je n’ai pas été payé un centime par le label pour (Jérusalem), malgré le succès mondial de la chanson. J’ai été ridiculisée, avec des efforts pour marginaliser ma contribution. Moi, en tant que femme artiste, je ne peux plus rester silencieuse là-dessus, l’affaire est maintenant avec mes avocats », a-t-elle ajouté.

La star n’obtiendrait apparemment pas ce qui lui est dû pour avoir figuré dans la chanson à succès qui a conquis le monde. S’adressant à Instagram, elle a remercié ses fans et ses abonnés d’avoir réalisé ses rêves avec « Jerusalema », déplorant n’avoir pas eu en retour son paiement.

Signalons que, Master KG a profité du hit « Jerusalema » pour s’offrir une meilleure vie. La chanson a atteint le numéro un dans plusieurs pays dont la Roumanie, la Belgique, les Pays-Bas et la Suisse.

Ce dernier a volé haut récemment et semble engranger beaucoup d’argent, après avoir déboursé quelques millions dans une Ferrari. Il a été plutôt occupé, ces derniers mois, à travailler sur plus de musique et a sorti un nouveau single avec le DJ international David Guetta et le rappeur Akon, rapporte un média africain.

Wallace Elie.

Bouton retour en haut de la page