Libération de policiers en détention par Fantom 509: La FJKL dénonce cette méthode

Au cours des différentes sorties, les policiers appartenant au groupe Fantom 509 ont libéré plusieurs policiers de leurs gardes à vue, une telle pratique dénoncée par la Fondation Je Klere.

Sans passer par quatre chemins, les responsables de la Fondation Je Klere ( FJKL) dénoncent les policiers du Fantom 509 qui ont libéré par la force, plusieurs policiers en détention dans différents commissariats de la zone métropolitaine. Pour cet organisme de défense des droits humains, cette libération ne respecte pas les principes démocratiques

Par ailleurs, elle pointe du doigt les policiers présents au Commissariat au moment de l’assaut de leurs frères d’armes.

Il faut signaler que les policiers ont annoncé un lundi noir pour continuer à exiger la remise des corps de leurs frères d’armes assassinés à Village de Dieu le vendredi 12 mars dernier.

Image 7

Bouton retour en haut de la page