Des femmes haïtiennes ont marché contre la corruption et la dictature

Sous l’obédience des organisations féminines en Haïti, plusieurs centaines de femmes ont marché samedi 3 avril pour protester contre la corruption et la dictature en Haïti.

À l’occasion de la journée nationale des femmes célébrée tous les 3 avril en Haïti, sous l’initiative des organisations féminines, plusieurs centaines de femmes ont investi la rue capitale pour dire non à la velléité dictatoriale de Jovenel Moïse et l’institutionnalisation de la corruption en Haïti.

Plus loin, les chefs de file dénoncent la Constitution produite par le gouvernement de Jovenel Moïse pour pérenniser l’impunité et parallèlement, elles souhaitent une société équitable où toutes les femmes du pays auront leurs places dans les grandes décision du pays.

Il faut signaler que 3 le avril marque aussi le 21ème anniversaire de l’assassinat de l’agronome-journaliste Jean Léopold Dominique et son gardien Jean Claude Louissaint.

Image 7

Bouton retour en haut de la page