États-Unis/Fraudes électorales : les avocats de Donald Trump dépourvus de preuves devant les tribunaux

Comme il l’avait annoncé, de poursuivre son combat juridique contre les résultats selon lui frauduleux de l’élection présidentielle, le 45e président des États-Unis Donald Trump semble en difficulté devant les tribunaux pour faute de preuves. Clamant qu’on lui a volé sa victoire, les plaintes déposées par les avocats de Donald Trump ont été écartées et que les administrations locales, mêmes républicaines, défendent la transparence du scrutin.

C’est l’humiliation pour les avocats de Donald Trump, quand ils demandaient à la cour fédérale de Pennsylvanie d’interrompre le comptage des voix parce que les observateurs républicains auraient été empêchés d’entrer dans le bureau électoral, alors qu’ils n’ont aucun élément pour prouver cet incident. Bien au contraire, le juge fini lui-même par lui faire admettre que les observateurs républicains étaient non seulement présents, mais deux fois plus nombreux que les démocrates.

Recoururent à des bulletins qui auraient été validés deux jours après la date limite prévue par la loi, le juge conclut pour qualifier cette plainte de rumeur, « ok, c’est ce que j’appelle une rumeur. » car leur source : un observateur qui n’a pas été le témoin direct de la scène présumée. Plus d’une dizaine de plaintes déposées par la Maison Blanche, pour fraudes et irrégularités ont été rejetées pour fautes de preuves suffisantes à un juge pour justifier l’ouverture d’une enquête.

Si les résultats du scrutin le disent, le président Donald Trump n’entend toujours pas reconnaître sa défaite, alors que des dirigeants des quatre coins du monde présentent leur félicitation au président élu Joe Biden. Cependant, pour son Ex-femme Ivana Trump, le président Donald Trump est un mauvais perdant. « Il n’aime pas perdre, il va se battre et se battre et se battre » a-t-elle confiée au Magazine People.

Pour le président élu Joseph R. Biden Jr, c’est la confirmation de victoire en recevant des appels et félicitations. Dans un communiqué de l’équipe démocrate, le président élu Joe Biden remercie le Pape François d’avoir fait part de sa bénédiction et de ses félicitations. « Le président élu Joe Biden a parlé ce matin avec Sa Sainteté le pape François. Le président élu a remercié Sa Sainteté d’avoir fait part de sa bénédiction et de ses félicitations » lit-on dans ce communiqué. Toutefois, Joe Biden sera le second président catholique investi à la Maison Blanche après John F Kennedy.

Wallace Elie
Communicateur social /Journaliste.

Bouton retour en haut de la page