Le secteur démocratique et populaire adopte une résolution pour retrouver l’harmonie

Le secteur démocratique et populaire après de nombreux critiques et dénonciations, qui a occasionné une méfiance de la population face à ses membres, a adopté une résolution dans l’objectif de retrouver l’harmonie et la sérénité, nécessaire au bon fonctionnement du secteur démocratique et populaire.

Ce dimanche 1er novembre 2020, le secteur démocratique et populaire avait eu une réunion à l’extraordinaire en la résidence officielle du Maire Rony Colin afin de trouver un consensus mettant fin à la crise du secteur. Pour cela, un comité provisoire a été mis en place, composé des ex sénateurs Ricard Pierre, Antonio Cheramy et du Maire Rony Colin.

La suite après cette publicité

Ce comité a pour mission ;
a)Convoquer et présider les réunions du Secteur Démocratique et Populaire ;
b) Assurer la représentation Politique officielle du Secteur Démocratique et Populaire ;
c) Signer les correspondances officielles du Secteur Démocratique et Populaire ;
d) Conduire les discussions relatives à la structuration du SDP notamment en ce qui concerne la Coordination du Secteur ;
e) Coordonner la poursuite et le renforcement de la mobilisation populaire ;
f) Exécuter, le cas échéant, toutes autres tâches à lui confier par les dirigeants, cadres et militants du Secteur.

Toutefois, le comité provisoire à 30 à 60 jours pour assurer sa mission. Le secteur démocratique et populaire re confirme que la solution à la crise politique actuelle passe par le renforcement de la mobilisation populaire et la mise en place d’une transition de rupture susceptible de créer les conditions indispensables à l’aboutissement du Procès PetroCaribe, des différentes massacres et l’organisation d’une conférence nationale. Cependant le Secteur démocratique et populaire re confirme qu’aucune cohabitation n’est « pas possible avec un gouvernement criminel ».

Le secteur démocratique et populaire s’est cependant excusé auprès des militants-es, alliés et de toute la population en particulier pour les derniers scandales publics à travers les médias au cours des deux dernières semaines.

Wallace Elie
Journaliste /Image7

Bouton retour en haut de la page