Violences: Le SE à la Communication condamne les déclarations de certains leaders politiques

A la suite des événements survenus le mercredi 17 mars concernant les actes de vandalisme de toutes sortes, le Bureau du Secrétaire d’Etat fustige les déclarations des leaders politiques.

Le Bureau du Secrétaire d’État à la communication dément catégoriquement les allégations faites par les leaders politiques concernant les turbulences du mercredi 17 mars dernier.

Le Gouvernement s’engage à prendre des dispositions adéquates pour garantir l’ordre public. Toutefois, un appel au calme est lancé à la population et le Gouvernement se lance dans la recherche des meilleures solutions au bénéfice de la population haïtienne pour échec aux groupes rétrogrades qui ne jurent que par la violence, l’intoxication et le mensonge.

Rappelons que dans la journée mouvementée du mercredi 17 mars des individus ont pillé et incendié les locaux de l’Universal Motors appartenant à l’homme d’affaires Reginald Boulos.

Image 7

Bouton retour en haut de la page