Société

La Société Interaméricaine de Presse condamne la séquestration du journaliste Banatte Daniel

La Société Interaméricaine de Presse a dénoncé la séquestration et l’assassinat des journalistes en Haïti dans une note publiée mercredi 20 décembre.Elle a condamné l’enlèvement suivi de la séquestration du journaliste de la Radio Regard FM, Banatte Daniel.

Le kidnapping du journaliste de la Radio Regard FM, Banatte Daniel, a révolté la Société Interaméricaine de Presse. L’organisation régionale se dit alarmée par la séquestration du travailleur de la presse par un groupe de gangs du pays. Elle dénonce plus loin les actions des gangs armés dans le pays qui continuent à assassiner et à séquestrer des journalistes dans l’exercice de leurs fonctions en Haïti.

L’association croit que la liberté de la presse doit être garantie dans le pays ; en ce sens, elle exige la libération immédiate du confrère Banatte Daniel pour qu’il puisse rejoindre sa famille.

Plusieurs journalistes sont victimes dans l’exercice de leurs fonctions au cours de cette année 2023.

bakop pou andirans
Bouton retour en haut de la page