Joseph Mécène Jean-Louis président provisoire, le secteur protestant n’est pas favorable à ce choix

Le révérend pasteur Gérard Forges, l’un des initiateurs de la marche réalisée dans l’aire métropolitaine dimanche 28 février dernier rassemblant plusieurs milliers de personnes, a confié au micro de la presse le lundi 1er Mars 2021, que le secteur protestant est pour la transition mais contre le choix du juge Joseph Mécène Jean-Louis comme président provisoire. Un petit groupe fait choix d’une personne malade appelée Mécène Jean-Louis, a-t-il laissé entendre.

Les protestants ne sont pas dans cette démarche de ce gouvernement provisoire, « nous voulons une personne qui n’est pas marionnette quiconque », a précisé le révérend pasteur Gérard Forges ajoutant que cette personne doit être désignée à la suite d’une rencontre réunissant tous les secteurs et acteurs de la vie nationale, a-t-il argué.

D’après le prédicateur, il est impératif de réaliser une transition dans le pays en vue d’organiser la société. Cependant, il se dit être conscient que chaque transition provoque de nouveaux riches.

Parallèlement, Pasteur Gérard Forges critique le phénomène du kidnapping qui ne cesse de grandir au jour le jour dans le pays. D’après lui, les autorités de l’État sont des irresponsables en tenant compte de leur comportement face à ce fléau. Malgré tous les cas enregistrés, les dirigeants n’ont rien fait, même pour une fois ils n’ont jamais arrêté un kidnappeur, a-t-il argumenté.

« Avant que notre tour soit arrivé, crions très fort », a-t-il conseillé.

Par ailleurs, le chrétien a annoncé qu’ils vont réunir au niveau du secteur protestant en vue de chercher les stratégies pour convaincre les personnes qui étaient absentes dans la marche du 28 février écoulé afin de réaliser une marche avec 11 millions de personnes.

E. C/Image7

Bouton retour en haut de la page