POUR VOS PUBLICITÉS : +1 (857) 353-0417
+509 3645 - 7054
Editorial

Haiti, la terre de Dessalines vendue aux gangs

Le Secrétaire Général du Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes, Éric Jean Baptiste a été assassiné par le gang Ti makak opérant à Laboule 12 dans la soirée du vendredi 28 octobre 2022.

Le pays est gangstérisé devant le silence complice des autorités étatiques. Ils tuent et opèrent en toute impunité face à l’impuissance de la Police Nationale d’Haïti. Après avoir assassiné, l’ancien Sénateur du Sud Yvon Buissereth, les hommes de Timakak ont tué l’homme d’affaires et l’ancen candidat aux élections présidentielles haïtiennes de 2016.

Le gouvernement dirigé par Ariel Henry ne pipe mot devant la prise en otage du pays par les gangs puisqu’il est hérité de ce courant. Par ce crime de trop, Haïti est devenue la terre qui dévore ses propres enfants et qui se sentent exiler dans leur propre pays. L’avenir s’est éteint et la désillusion s’installe.

L’assassinat d’Éric Jean- Baptiste devrait être la dernière goutte d’eau qui renverse la situation et que les hommes politiques doivent se mettre ensemble pour définir l’avenir du pays.

P. F/ Image 7

Suivez-nous sur

Facebook

Bouton retour en haut de la page