Haïti-Crise politique : Rosemond Pradel boude la démarche de l’OEA

Alors que plusieurs organisations politiques haïtienne croient que l’Organisation des États Américains (OEA), pourrait  apporter une quelconque solution à la crise sociopolitique qui ronge le pays. Le secrétaire général du Parti FUSION des Sociaux-Démocrates haïtiens. Pour Rosemond Pradel, l’OEA ne peut pas trouver une solution à cette cette crise.

L’Organisation des États Américains (OEA) a envoyé en Haïti une commission pour discuter avec des différents acteurs politiques, dans le but de compléter des informations permettant de trouver un dénouement favorable à la crise socio-politico-économique qui ronge le pays. 

Rosemond Pradel, boude en ce sens cette démarche qui selon lui n’aboutira à rien et pense que seuls les États-Unis d’Amérique peuvent solutionner ce problème.

« Seuls les imbéciles peuvent placer leur confiance dans l’OEA pour une solution à la crise. L’OEA n’y peut rien », martèle le responsable de la Fusion, « Seuls les États-Unis d’Amérique sont capables de résoudre la crise haïtienne. Il n’y a pas à sortir de là », poursuit-il. 

Signalons que, le gouvernement haïtien dans son projet de référendum constitutionnel pour doter le pays d’une nouvelle Constitution, n’a pas le soutien de l’administration Biden, mais s’y accroche toujours. On se demande alors quelle serait le poids des décisions américaines dans cette crise pluridimensionnelle haïtienne.

Tout en précisant que malgré les dérives du pouvoir en place, l’OEA s’est toujours positionnée en faveur du régime PHTK.

Wallace Elie.

Suivez-nous sur :

Facebook

Et sur

Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix − trois =

Bouton retour en haut de la page
EnglishFrançaisKreyol ayisyenEspañol