Fantom lance un ultimatum de 24 heures à l’Etat de lui restituer son maillot et son véhicule

Après avoir été contraint de ne pas se rendre à Village de Dieu pour festoyer avec les chefs de gangs Izo et Manno, le rappeur très connu du pays Fantom exige à l’Etat haïtien de lui restituer ses affaires dans le cas contraire, il menace de passer à l’attaque.

Au Bicentenaire, à la rentrée du Village de Dieu, les unités de la Police Nationale d’Haïti notamment les SWAT ont empêché un groupe de musiciens notamment Fantom de se rendre au quartier populaire de Village de Dieu participer à une fête avec les puissants chefs de gangs Izo et Manno.

Au cours de cette opération de blocage, la Police a tiré sur les véhicules selon les premières informations où un Disc Jockey ( DJ) a été blessé par balles à la tête.Le véhicule de Fantom ainsi que son maillot Gucci ont été saccagés et déchirés. En colère sur les ondes de la radio Caraïbes Fm, il a lancé un ultimatum de 24 heures à l’Etat de lui restituer ses affaires sinon il passera à l’autre manche.

Image 7

Bouton retour en haut de la page