Entre 24 juin et le 7 juillet 2021, l’actuel Premier ministre s’est entretenu 12 fois avec Joseph Félix Badio, révèle le PAP Post

Dans une correspondance adressée au PDG de la Digicel Maarten Boute, le Commissaire du Gouvernement près le tribunal de première instance de Port-au-Prince à Me Bed-Ford Claude a exigé les relevés des appels des numéros 3876-7107 et 3732-2076. Le journal Port-au-Prince a révélé que ces deux numéros se sont effectivement  communiqués. 

Le journal Port-au-Prince Post a fait une nouvelle révélation sur l’assassinat du chef de l’Etat haïtien, Jovenel Moïse, en sa résidence privée à Pèlerin 5 le 7 juillet dernier.

La suite après cette publicité

Cette révélation est faite à un moment où le chef du Parquet de la Capitale a exigé à la compagnie  Digicel, de lui envoyer les relevés des appels téléphoniques entre les deux numéros attribués au Premier ministre Ariel Henry et l’un des présumés assassins, Joseph Félix Badio. Selon le Journal, les deux numéros de téléphone sont mentionnés dans le rapport de la Direction Centrale de la Police Judiciaire( DCPJ ) à la page 108. 

Toujours dans cette même veine, le Journal a indiqué qu’entre 24 juin et 7 juillet 2021, l’actuel occupant de la Primature et le présumé assassin Joseph Félix Badio se sont communiqués pendant 12 fois. Le jour de l’assassinat du Président Jovenel Moïse, le Journal a révélé que ces deux hommes se sont entretenus entre 4h03 et 4h20 AM. Le journal a poursuivi que Joseph Félix Badio a été localisé à Pèlerin 5 par GPS au moment de la communication avec le Premier ministre. 

Selon certaines informations parvenues d’une source à la Digicel, les relevés des appels téléphoniques entre le Premier ministre Ariel Henry et Joseph Félix Badio devraient être acheminés  au Parquet pour être transférés au cabinet d’instruction.

Image 7

Bouton retour en haut de la page