Désormais, la PNH a son propre hôpital

L’inauguration de l’hôpital central police nationale (HCPNH) , a eu lieu ce lundi 4 janvier 2021, par plusieurs autorités de l’État dont le ministre de la justice et de la sécurité publique, Me Rockfeller Vincent ainsi que le directeur général de la police nationale d’Haïti, Léon Charles. HCPNH est équipé des services de pédiatrie, d’urgence, de psychiatrie, de médecine interne, entre autres, explique le ministre.

 « Les opérations se multiplient et continuent de multiplier pour traquer les bandits comme des animaux sauvages, avec la rigueur que cela demande, déclare Me Rockfeller Vincent. Les policiers s’exposent vers un esprit d’anticipation des risques », continue-t-il.

L’HCPNH est la réalisation de l’une des promesses du président Jovenel Moïse, argue le membre du conseil supérieur de la police nationale(CSPN). Cet hôpital va effectuer la prise en charge des agents des forces de l’ordre et de leur famille, méritant la haute gratitude, avance-t-il. Des policiers qui restent sans sommeil pour nous permettre de s’en dormir, travaillant dans des conditions que tout le monde connaît, argumente le numéro 1 du MJSP.

 Je vous défendrai partout pendant que j’exige le respect des principes. Je ne permettrai aucun excès judiciaire et administratif à votre encontre, promet le titulaire du MJSP, Me Rockfeller Vincent en s’adressant aux policiers.

Léon Charles, de son côté, déclare ,  « qu’a-delà de toute la fierté que nous pouvons ressentir, c’est le rêve de tous les policiers qui deviennent une réalité».

« Une réponse sûre et effective, la concrétisation d’un rêve longtemps caressé par le président de la République de doter la PNH d’un hôpital », laisse entendre Léon Charles avant de souligner que les populations en bonne santé vivent plus longtemps et sont plus productives.

Pour le titulaire de la DGPNH, cette affaire de partir à la quête de soin de santé est bannie pour les policiers. HCPNH est un acquis majeur, estime-t-il.

C. E/Image7

Bouton retour en haut de la page