POUR VOS PUBLICITÉS : +1 (978) 918-0085
+509 3645 - 7054
ActualitésPolitique

Des banderoles installées dans la capitale déclarant Helen Lalime persona non grata

Toute une campagne est engagée contre Helen Lalime dans certaines villes, notamment à Port-au-Prince et à Petion-ville. Dans des banderoles, Mme Lalime est déclarée persona non grata en Haïti.

Quelques heures après sa rencontre avec l’ancien Président Jean Bertrand Aristide, la Représentante du Secrétaire Général des Nations Unies en Haïti, Madame Helen Lalime, devient la risée d’une frange de la population haïtienne. Tout cela, pour dénoncer son comportement jugé raciste et anti-haïtien.

Plusieurs acteurs politiques ont accusé la Responsable du Bureau Intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH) de fabriquer de faux rapports sur Haïti afin de cacher à la communauté internationale les vraies réalités auxquelles font face le pays.

Rappelons que Madame Helen Lalime s’est félicitée, dans un rapport soutenu à L’Organisation des Nations Unies (ONU), de la fédération des gangs armés en Haïti qui a contribué à la baisse des taux de criminalité, entre autres.

P.F. / Image7

Suivez-nous sur : Facebook Et sur Twitter
Bouton retour en haut de la page