CSPJ: La FJKL demande la reprise du processus du choix des représentants des droits humains

La Fondation Je Klere critique les organisations qui ont choisi en catimini, le Représentant du secteur des Droits Humains dans le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire(CSPJ) en dehors des autres organisations de défense des droits humains.

Le choix du représentant du Secteur des Droits Humains au Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire( CSPJ) est dénoncé par Marie Yolène Gilles, l’un des membres fondateurs de la Fondation Je Klere( FJKL).

Par ailleurs, elle demande la reprise du processus de désignation du représentant des Droits Humains à l’organe régulateur de la Justice haïtienne. Selon Marie Yolène Gilles de la FJKL, ce choix a été fait unilatéralement et en catimini en mettant de côté, la FJKL, le RNDDH, la POHDH et la CE-JILAP.

À quand la structuration des secteurs au profit du progrès social et économique en Haïti ?

Image 7

Bouton retour en haut de la page